Les réformes des institutions étatiques dans le programme de Kouadio Konan Bertin

Les réformes des institutions étatiques dans le programme de Kouadio Konan Bertin

Lien vers le document original

 

Révision constitutionnelle et institutionnelle

Dès notre avènement au pouvoir, KKB s’engage à s’attaquer à la Constitution soit pour des modifications, des suppressions d’articles et aussi des innovations afin d’éviter l’ankylose et la stase. Ce tableau ci-dessous résume en partie les actions à mener dans ce sens.

Modifier Supprimer Nouveau
6 – 7 – 8 – 11 – 13 – 20 – 62 – 67 – 100 – 116 – 128 – 129 – 130 – 139 – 145 – 150 – 153 – 170 – 177 156 – 157 – 158 -159 -160 – 161 -162 – 165 -166 – 167 – 168 – 169 – 175 – 176 2 – 3 – 10 – 17 – 18 – 19 – 28 – 55 – 95 – 172 – 173

 

Réforme de l’administration publique

Il faut rationaliser le personnel de l’Administration publique, par une révision des organigrammes et la standardisation organisationnelle des structures étatiques. Ainsi on aura :

25 Ministères ;

Cabinet du Ministre, 25 personnes au maximum (Dir Cab, conseillers, etc.)

5 services rattachés (Audit et Inspection, SG, Affaires juridiques, Communication & RP, Finance) par Ministère

8 directions centrales et générales maximum par Ministère

13 Directions régionales de Ministère (sauf les Ministère de la Défense, sécurité, des Affaires étrangères, du Budget, de la justice, de la Communication, des collectivités, du Plan et de l’Audit) par Région et 13 Directions Départementales de Ministère par Département

1368 Directions Départementales et 406 Directions régionales pour l’ensemble des Ministères

40 EPA (Etablissement Public Administratif) au lieu de 58 actuellement

17 EPIC (Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial) au lieu de 23 actuellement

8 Structures assimilées aux EPN (Etablissement Public National) au lieu de 19 actuellement

Ce découpage précis permet de mieux cerner le besoin en personnel, aussi et surtout, il permet une meilleure gestion des carrières. Ainsi il y aura pour chaque Ministère, le Cabinet (25 personnes au maximum), 5 Responsables de services centraux, 8 Directeurs centraux ou généraux (maximum), 16 Directeurs régionaux, 108 Directeurs départementaux.

 

Add Comment