Les réformes des infrastructures publiques, le programme de Kouadio Konan Bertin

Les réformes des infrastructures publiques, le programme de Kouadio Konan Bertin

Lien vers le document original

 

SECTEUR ENERGIE

Pour développer le secteur :

  • Accroître la capacité de production par la construction de centrales solaires de 100 MW. Le pays dispose d’un ensoleillement moyen de 6 heures par jour avec 4 à 5 kWh/m2/j. Le GHI moyen est de 2077 kWh/m2.
  • Accroître la capacité de production par la construction de centrale de biomasse (palmier à huile, cacao, anacarde, coton, etc.) de 115 MW (5 x 23 MW) ;
  • Accroître la capacité de production par la construction de centrales au biogaz (produit à partir de déchets ménagers) d’une capacité de 85MW ;
  • Accélérer l’accès à l’électricité pour converger vers une couverture quasi-universelle (95%) de la population rurale par la construction d’environ 4 000 km de lignes électriques et la mise en place de 60 postes de transformation haute tension.

SECTEUR HYDRAULIQUE

Pour développer le secteur :

  • Construction de nouveaux réseaux de distribution (équipements et branchements, pose de canalisations, etc.)
  • Construction de château d’eau dans le cadre de l’hydraulique urbaine
  • Construction de HVA et HV avec les normes de 1 HVA pour 2000 habitants et 1 Pompe MH pour 300 habitants

SECTEUR TRANSPORT

Pour développer le secteur :

  • Réhabilitation, aménagement et construction des infrastructures routières
  • Partenariat privé entreprise publique et conseils régionaux et districts pour création de lignes inter villes
  • Instauration de Coopérative de transporteurs privés pour incitation au renouvellement du parc et formation des acteurs privé du secteur

Digitalisation des flux

  • Augmentation forte de l’offre publique sur la ville d’Abidjan et instauration d’offres publiques sur tout le territoire national

SECTEUR HABITAT ET LOGEMENT

Pour développer le secteur :

  • Construction de 100 logements (88 M² de surface habitable) par département pour 106 départements hors Abidjan et 10 000 logements pour Abidjan chaque année à partir de 2022
  • Plafonnement des coûts des loyers en fonction de leur classification et de leur situation géographique
  • Régime fiscal spécifique pour les constructions en location-acquisition longue durée (15-20 ans)

SECTEUR AGRICULTURE ET RESSOURCE HALIEUTIQUES

  • L’amélioration des systèmes d’irrigations innovants par l’énergie solaire ;
  • La promotion d’entreprises agricoles de taille moyenne, mais modernes et dirigées par des paysans de type nouveau ;
  • L’Incitation et le contrôle du débarquement effectif de plus de 30% des captures de pêche des thoniers non nationaux sur le sol ivoirien

 

Add Comment